Instants...
Instants...
à la une
Séance du 23 mars avec Michel.
Nous sommes 8 cavaliers pour cette séance consacrée au dressage.

Nous sommes 8 cavaliers pour cette séance consacrée au dressage. Le premier brief de Michel nous donne le ton pour la détente : Au pas, puis après au trot (quand vous aurez bien détendu au pas), compter les pas, pour être conscient de la cadence et la rendre la plus régulière possible. Nous voilà donc parti aux quatre coins de la carrière pour une détente au pas, avec assouplissements sur des voltes, et petit travail aux deux pistes avec pour consigne première de compter nos pas. Il est important de sentir les levés de chaque pied pour bien appréhender la diagonalisation des temps. Pour bien travailler le cheval doit parfaitement diagonaliser, s’il latéralise, c’est qu’il n’est pas bien dans son allure.

Et bien ce n’est pas si facile ! Compter chaque pied se lever au pas, n’est pas évident et même si nous tachons de nous appliquer, Michel nous demande de faire une volte, autour de lui pour examiner la cadence de chacun, individuellement, afin de nous aider à compter nos pas, sans erreurs.

Après une dizaine de minutes de travail au pas, nous passons au même exercice au trot ou il est plus facile de compter les temps. Michel insiste pour les chevaux travaillent en cherchant à tendre leur dos, et leurs renes. Nous enchaînons les transitions, petites foulées au trot moyen, reprise au trot de travail, voire rassemblé, etc. Michel nous réuni pour faire le tour de la cavalerie présente et insister sur les points à approfondir pour chacun. Les mêmes consignes que d’habitude : Calme, en avant, droit - Un cheval vaincu n’est pas un cheval convaincu - Toujours récompensé le moindre mouvement bien exécuté.

Nous engageons la détente au galop avec la même consigne : compter les 3 temps. Ce travail nous aide à cadencer le cheval dans une allure calme et régulière. Le seul fait de compter nous canalise et nous concentre sur la cadence, élément pourtant essentiel de l’équitation. Encore une fois, Michel nous demande de venir chacun notre tour, faire une volte autour de lui pour qu’il examine notre cadence, et nous aide à mieux ressentir les foulées et le rythme à adopter.

Nous terminons la détente et enchaînons sur un travail d’assouplissement : contre changement de main, en cession à la jambe sur chacun des grands côtés. Les chevaux et les cavaliers sont appliqués, et Michel trouve les chevaux légers et bien mis.

4 cavaliers déroulent la reprise qu’ils présenteront dimanche en concours de dressage pour terminer la séance. Michel nous conseille à chaque nouveau mouvement, nous indique les pistes à suivre pour que l’exercice soit réalisé au mieux, et que le couple cheval / cavalier fonctionne le plus harmonieusement possible.

Ses conseils, vont encore une fois nous accompagnés dimanche, et nous espérons faire de notre mieux lors de ce concours !

Comme toujours, Michel insiste sur le fait que la bonne exécution des mouvements, tant dans la légèreté de nos aides, que dans la discrétion de nos demandes, sert avant tout et surtout à rendre le cheval plus heureux dans son travail, et que sans le psychique, il ne donnera jamais le physique...

Ont participé à cette séance :

Severine et Gurky

Cécile et Houral

Emmanuelle et Gulliver

Marine et Iroquois

Léa et Kastillane

Géraldine et Lys

Christine et Brocéliande

Jacques et Melissa.