Instants...
Instants...
à la une
Séance n°3 avec Michel Jourdin l’instructeur, samedi 29 octobre
Voici le résumé de notre troisième séance avec Michel Jourdin, qui fut cette fois consacrée au dressage.

Michel commence par demander quels ont été les résultats des concurrents au concours complet du week- end précédent. Mélanie et Haxo sont les mieux placés, 17e. Pour les autres les résultats sont mitigés : Cécilia et Gala étaient 10e à l’issue du dressage, mais le gué du cross sabra le résultat final, parce que Gala ne passe jamais les gués... Mathilde et Gulliver ont pêché au dressage, surtout à cause de juges vraiment peu sympatiques... Timothée et Gai Luron ont padocké « comme toujours » sur le 3e obstacle du CSO et le gué est aussi la bête noire du deuxième géant du club... Charley était plutôt mécontent de l’ensemble de sa prestation avec Bienvenue, Marine n’était pas très satisfaite de sa prestation avec Sampa... Michel demande s’il y a eu des erreurs dans les reprises de dressage ... : oui... L’instructeur n’est pas des plus ravis par cette réponse... et décide de nous préparer aux concours, et surtout au dressage. Nous allons donc durant les séances dédiées au dressage, présentées les reprises de dressage E1 ou D4 selon ce que nous faisons en concours habituellement.

Les chevaux ont déjà marché au pas, durant une vingtaine de minutes, par conséquent nous entamons le travail sur des voltes individuelles. Travail de jambe isolée avec hanches en dehors, puis hanches en dedans. Pli à l’intérieur et à l’extérieur pour poursuivre le travail d’assouplissement.

La détente au trot se fait individuellement en allant dans tous les sens, dans la carrière, en privilégiant le travail d’incurvation, et de mise sur les hanches. Détente au galop individuellement également sur des voltes et des cercles.

Chaque période est entrecoupée par l’intervention de l’instructeur qui commente le travail effectué et indique surtout le but à atteindre : des chevaux qui engagent, et qui s’assouplissent, tout en se portant en avant.

Nous continuons ensuite le travail sur les lignes brisées effectué lors de notre première séance :
-   1er travail : cession à la jambe sur chacune des lignes brisées.
-   2e travail : volte à chaque coin de la carrière et cession sur les lignes brisées, épaules en dedans sur les petits côtés de la carrière.

1ere présentation de dressage : Timothée et Gai-Luron, déroulent la reprise de complet E1. Michel commente et note. Certaines figures valent 8, d’autres 5 (sur 10). Il décrit chaque figure en insistant sur les points forts et les points faibles. Dès que la reprise est terminée, il demande à Timothée de donner son avis. Ensuite l’instructeur insiste sur les points à améliorer absolument : L’assiette, être bien assis (mais sur Gai Luron, ce n’est pas évident, tant il est inconfortable...), se concentrer sur chaque figure pour les présenter au mieux, sans précipiter, et avoir hâte de terminer. Pour ça il est impératif de connaître sa reprise sur le bout des doigts, et la « bachoter » encore et encore. On doit absolument l’avoir répétée maintes et maintes fois avant de la présenter en concours. Michel insiste largement sur le fait que nous devons arriver en concours, avec un moral de gagnant, qui se répercutera sur notre reprise, notamment sur notre position. Nous devons penser gagnant, et « se vendre » ! C’est la note qui en dépendra, et le classement définitif au final...

Nous continuons la séance de dressage sur un travail sur des grands cercles. Au pas et au trot, travail d’assouplissement des chevaux, avec enchaînements d’épaules en dedans, tête au mur, contre-épaules en dedans, croupes au mur. Travail intensif, au bout duquel nous ne savons plus trop ou nous en sommes en termes d’incurvation et de croisés !!

Pour mémoire :

-  L’épaule en dedans est le début d’une volte : Travail sur deux pistes, Incurvation dans le sens opposé du sens où le cheval se déplace.

Exemple : A main droite, pli à droite, épaules sorties et déplacement du cheval vers la gauche.

-  La contre épaule en dedans est la même chose, sauf que ce sont les hanches qui sortent de la piste et non les épaules. Le pli du cheval est du côté d’où il vient :

Exemple : A main droite, pli à gauche, tête vers le « mur », hanches vers l’intérieur de la piste, mais incurvées à gauche...

-  La tête au mur est le prémice de l’appuyer. Le pli du cheval est du côté où il va, et il se déplace sur une oblique d’environ 30 degrés.

Exemple : A main droite, pli à droite, déplacement vers la droite, en ayant la tête vers le « mur ».

-  La croupe au mur est le même mouvement, sauf que la croupe est du côté mur et la tête vers l’intérieur de la piste. A main droite, le pli sera à gauche.

Après ce travail fort fastidieux, nous achevons la précédente leçon de dressage, par le travail au contre galop. Galop à juste puis grande demi volte en conservant le contre galop sur de grands cercles, reprendre la piste au galop à juste par une autre demi-volte. A l’issue de ce travail, Michel trouve les chevaux équilibrés, cadencés, bien. Sur de grands cercles au galop à juste, nous laissons filer nos renes, et les chevaux se tiennent tous seul, dans un galop cadencé.

La séance s’achève sur la présentation de la reprise de dressage E1 complet de Cécilia avec Iroquois. Encore une fois, le maitre mot de Michel est l’assiette, qui doit être irréprochable. Les gestes précis et accomplis... Là aussi, des notes allant de 5 à 8/10.

Nous avons du travail en perspective donc ! L’instructeur a insisté sur le fait que nous devons absolument connaître parfaitement nos reprises et les présenter avec le sentiment d’être les meilleurs. Pas évident, mais nous allons y travailler, et dérouler les reprises devant Michel, nous permettra d’arriver en confiance lors de nos prochains concours. Parce que le mental fait une grosse part du résultat final, c’est évident...

Séance épuisante mais au combien enrichissante. Chacun révise sa reprise pour la prochaine séance de dressage...

Le petit plus : enchainer une deuxième reprise, après l’arrêt final de la première, pour éviter que le cheval s’endorme à la représentation en concours, juste avant les dernières figures, sachant que la fin approche !

Les couples :
-  Cécilia et Iroquois
-  Marine et Brocéliande
-  Mathilde et Gulliver
-  Mélanie et Haxo
-  Sophie et Variquino
-  Géraldine et Gala
-  Timothée et Gai-Luron
-  Thomas et Lys
-  Charley et Koffee.