Instants...
Instants...
à la une
L’endurance
Les raids sont des épreuves d’extérieur se courant au chronomètre sur un itinéraire imposé (entre 20 Km et 160 Km ).

Le chemin est balisé, ce n’est pas l’orientation qui prime ici, contrairement au TREC, mais la capacité à gérer sa monture dans la régularité. Des contrôles vétérinaires disposés régulierement, et obligatoires sont les garants de la bonne santé du cheval. Le rythme cardiaque du cheval est vérifié, ainsi que son taux d’hydratation. A la moindre alerte le couple est disqualifié.

Le but des raids est d’emmener un cheval le plus rapidement possible sur ces distances tout en lui conservant un parfait état de santé. La discipline conduit le cavalier à accroître sa connaissance du cheval, comme à améliorer sa propre condition physique, en vue d’obtenir de sa monture performance et longévité. Il ne s’agit donc pas de lancer sa monture a brides abbattues mais de gérer tout le long de l’épreuve le potentiel de celle-ci.

Cette discipline trouve ses racines à la fin du 19 éme siècle avec le raid Paris Ostende. Elle a ensuite émigré au USA avec la TAVIS CUP pour revenir en France vers le milieu des années 70.

La discipline n’a vraiment démarré que vers le milieu des années 90 où la population de cavaliers à fait un saut gigantesque passant de 400 adhérents à la fin des années 80 a prés de 7000 en 1999.

Très vite les chevaux français ont montré leur grande valeur, ce qui a valu à l’équipe de France de nombreuses médailles.

(Source : http://www.1cheval.com)